Trias (Terme n┬░4)

Trias germanique, formations du Trias lorrain et ├ęchelle internat.

Les formations du Trias lorrain -

Corrélations possibles avec l’échelle des temps internationale d’après Menning, 1993, Kosur et Bachmann 2006 - Ages d'après GTS 2004 -

Le Trias est le premier système de l’ère secondaire. Il a été défini par le géologue allemand Friedrich August von Alberti en 1834. Son nom lui vient de sa subdivision en trois grandes formations en Europe centrale : Buntsandstein, Muschelkalk, Keuper.

Le Trias germanique connu de la Lorraine à l’Europe centrale correspond à des dépôts continentaux et de mer peu profonde. Le Trias mésogéen, à l’emplacement des Alpes actuelles, est lui franchement marin.

Le Trias lorrain de type germanique, est subdivisé en Buntsandstein (ou Grès bigarré), Muschelkalk (ou Calcaire coquillier) et Keuper (ou Marnes irisées). Les corrélations avec l’échelle des temps internationale sont délicates à établir car les dépôts sont en partie continentaux et/ou non fossilifères. De ce fait elles font encore l’objet de recherches et de discussions.

La place du Trias dans l'échelle des temps géologiques

L’âge des limites du Trias et de ses différents étages a fluctué en fonction de l’évolution des données paléontologiques, chimiques, magnétiques ou radiométriques. Selon l’Echelle de Temps Internationale de 2004, le Trias se situe entre 251 et 199,6 Ma.

 

La place du Trias dans l’échelle des temps géologiques
selon divers auteurs depuis 1982 (GTS = Geological Time Scale)
Document établi par la Commission de la Carte Géologique du Monde,
de l’International Commission on Stratigraphy :
www.stratigraphy.org

(Article rédigé par Roger CHALOT)




Pour rechercher un mot dans le glossaire

1. Saisissez ses premières lettres :

Ou sélectionnez directement dans la liste :

2. Puis :

Javascript : Merci à Bernard LANGELLIER, Olivier HONDERMARCK
et Roger CHALOT - Adaptation php : Christophe MARCINIAK