BRNE Maths CM2 : S’entrainer à reconnaître des solides et définir leurs caractéristiques

BRNE Maths CM2 : S’entrainer à reconnaître des solides et définir leurs caractéristiques

  • Nom et prénom de l’auteur de l’article : KLEIN Christian
  • Discipline/dispositif : Mathématiques
  • Classe/niveau : Cycle 3 – CM2
  • Domaine du socle commun :
    Domaine 1 Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques
  • Compétence travaillée : Mathématiques
  • Objectif disciplinaire Savoir reconnaître des solides, définir leurs caractéristiques
  • BRNE utilisée : iTop Neteduc
  • Nom détaillé de la ressource/activité/outil BRNE utilisé : Quiz Solides – edumedia
    https://www.neteduc-cloud.fr/ressourcesHtml/Editeurs/Edumedia/484-fr/484-fr.html

video_solides2

  • Ressource disponible uniquement en ligne.

  • Pré-requis :
    Cette activité vient après un travail sur la manipulation de solides en classe. Il s’agit de remémorer et de réinvestir des acquis sur les solides (notions de solides, de patron, d’arêtes, de sommets, noms des différents solides et leurs caractéristiques).
  • Modalité :
    Cette activité se déroule sur le principe de la classe inversée.
    Le but est de réviser/ évaluer des notions déjà abordées en classe avant une séance collective sur le classement par caractéristiques des solides.Bilan de la séance :
    – Les élèves peuvent procéder par essai / erreur / nouvel essai. C’est un point positif car chacun parvient à la réussite complète de l’exercice.
    – Le retour en classe avec utilisation de l’exercice au TNI et justification et argumentation des réponses par les élèves est très riche.
    – Par contre, il est important que le vocabulaire utilisé par la classe soit identique à celui du logiciel.
    – Le regret : 10 situations seulement sont proposées. Il serait judicieux de pouvoir créer différents profils à proposer pour permettre une différenciation.
  • Plus-value de la BRNE
    Dans la mesure où les élèves travaillent en amont de la séance dans le cadre d’un dispositif de classe inversée, chacun peut effectuer l’exercice à son rythme et recommencer jusqu’à la réussite complète. Par ailleurs, contrairement à une activité de manipulation en classe où le temps de manipulation des objets va être partagé entre plusieurs élèves, ici chacun est acteur à plein temps et accomplit la suite d’exercices en prenant le temps qui lui est nécessaire. Chacun parvient à la réussite.Il n’y a pas de dispositif de suivi. L’étape suivant, en classe, de correction / argumentations / justifications à partir d’une base commune de manipulations est importante.