SVT-Lorraine

Accueil » Ressources pour le collège » Tout au long du collège » Activités

La classification, de la 6ème à la 3ème

« L’objectif au collège est  de découvrir et d’utiliser la classification actuellement retenue par les scientifiques » (BO spécial n°6 du 2008 aout 2008).

Pour cela les élèves vont être amenés à classer des organismes vivants ou fossiles dans des groupes emboîtés et à situer ces organismes dans la classification actuelle. Ces activités se réalisent tout au long du collège de la 6ème à la 3ème. Il s’agit, en 3ème, de s’appuyer sur ce classement pour montrer l’existence d’une parenté entre les espèces, qui s’explique par l’évolution, et que l’Homme n’est qu’un être vivant parmi les autres. La classification permet aussi de déduire les caractères que possédait la population ancestrale commune à tout être vivant.

Il convient donc, de la 6ème à la 3ème, d’utiliser une classification, ébauchée en 6ème puis complétée en 5ème et 4ème. Ce document est à conserver d’une année sur l’autre. Pour cela, un travail d’harmonisation des pratiques au sein des équipes est indispensable.

En premier lieu, les enseignants doivent s’accorder sur les listes des taxons qui seront étudiés à chaque niveau de classe, tout au long du collège, et sur les caractères utilisés pour établir la classification. Cette façon de procéder permet à chacun d’utiliser le même support que ses collègues, même si les espèces positionnées ne sont pas exactement les mêmes. 

Par souci de lisibilité, et pour ne pas passer trop de temps à compléter le document chaque année, le nombre d’espèces doit être limité ; à titre indicatif : une dizaine en 6ème, 3 ou 4 sur les autres niveaux. Le nombre de groupes ne doit pas non plus être trop important afin de pouvoir les différencier facilement. 
De nombreuses activités pratiques peuvent être envisagées pour faire comprendre le principe utilisé par les scientifiques pour établir des classifications : travail avec des boîtes que l’on inclut les unes dans les autres, utilisation de logiciels (phyloboîte, logiciel de classification du guide 6ème édité par le CRDP de Lorraine, phyloclass, phylogène, etc…).

Pour conserver la classification ébauchée et pouvoir l’utiliser l’année suivante, plusieurs supports sont envisageables :

- un document numérique
•    stockage sur l’ENT (PLACE) ou sur le réseau de l’établissement, dans un groupe de travail de SVT pour toutes les classes d'un même niveau. Cette solution est à privilégier car elle est plus souple et facile à mutualiser. La classification peut être aisément enrichie à chaque rencontre insolite. Consulter un exemple ici.

- un document papier (A3 ou A4).
Pour permettre la conservation d’une année sur l’autre le professeur peut :
•    distribuer le document établi l’année précédente (photocopie de celle d’un élève, ou impression d’une version numérique) aux élèves qui n’ont pas conservé leur propre classification ;
•    collecter en fin d’année, les classifications de tous les élèves pour les redistribuer en début d’année suivante.

En fonction de la taille du support utilisé chaque espèce sera évoquée par de petites vignettes ou bien simplement par son nom. On pourra, pour une meilleure compréhension, distinguer par un code de couleurs les espèces fossiles des espèces peuplant encore notre environnement.



1 | 2

 

© SVT Lorraine 2022