SVT-Lorraine

Accueil » Ressources pour le lycée » Terminale S » Activités - TS Obligatoire

Adaptation du houx à la sécheresse

Partie du programme

Thème 1-A-5 – Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution :
l'exemple de la vie fixée chez les plantes

 

Durée approximative

1 heure 30

 

Organisation du travail

Travail individuel ou par binômes dans un groupe à effectif réduit

 

Capacités mises en œuvre

  • Recenser, extraire et exploiter des informations concernant des mécanismes protecteurs chez une plante.
  • Utiliser des techniques
  • Pratique du raisonnement scientifique

 

Notions construites

Les plantes possèdent des structures et des mécanismes de défense (contre les agressions du milieu, les prédateurs, les variations saisonnières) : exemple de la réduction des pertes d’eau

 

Matériel nécessaire et documents fournis

Feuille de houx

Pansement liquide ou vernis à ongle séchage ultra rapide

Lame et lamelle

Pince

Microscope avec caméra numérique

Ordinateur, logiciel Mesurim (et fiche technique)

 

Dossier

Document 1 : protocole de réalisation d'une préparation microscopique d'empreinte d'épiderme de feuille

1. Étaler une goutte de vernis ou de pansement liquide  sur une surface de 0.5cm de diamètre sur la face supérieure de la feuille (vous pouvez en réaliser plusieurs pour permettre plusieurs essais)

2. Répéter l’opération sur la face inférieure

3. Faire sécher quelques minutes

4. Si le vernis est sec, soulever le bord d’une couche de vernis à l’aide de l’aiguille lancéolée et la décoller délicatement avec une pince.

5. Déposer sur une lame dans une goutte d’eau l’empreinte ainsi réalisée en la retournant face décollée sur le dessus.

6. Recouvrir d’une lamelle et marquer, au feutre sur la lame, l’origine du prélèvement (face inférieure ou supérieure)

7. Répéter la manœuvre pour l’autre face.

 

Document d’information sur les stomates (d’après site académique de Dijon, banque de schémas)

 

Motivation

Acquis : La surface d’échange des plantes est très étendue ; en cas de sécheresse les pertes d’eau peuvent être très importantes. On cherche à comprendre les  mécanismes qui permettent aux plantes de réduire leurs pertes d’eau en cas de sècheresse.

 

Questionnement

1. Réaliser :

  • une empreinte de feuille de houx sur la face supérieure (brillante) et une sur la face inférieure  à monter entre lame et lamelle ;
  • une observation microscopique de ces empreintes puis prenez une photographie de chaque empreinte ;
  • un comptage des stomates sur les deux faces à  l’aide du logiciel Mesurim

2. A partir de vos résultats et du document fournis, rédigez une synthèse expliquant comment les plantes de nos régions limitent  les pertes d’eau tout en préservant l’apport de CO2, nécessaire à la photosynthèse.

 

Proposition du Lycée Jean Lurçat-Bruyères



Autres pages dans Activités - TS Obligatoire : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13

 

© SVT Lorraine 2022