SVT-Lorraine

Accueil » Ressources pour le lycée » Terminale S » Activités - TS Obligatoire

Le trajet du message nerveux à l'origine du réflexe myotatique

Thème 3-B - Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse
3B1 Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

 

Durée approximative

1h30

 

Organisation au sein de la classe

Travail de type collaboratif par groupes de 4 avec partage des ressources à étudier.

 

Compétences que l'on cherche à construire (d'après le BO)

  • Capacités et attitudes :
    Mettre en évidence les éléments de l’arc réflexe à partir de matériels variés.
    Observer et comparer des lames histologiques de fibres et de nerf.
    Observer des lames histologiques pour comprendre l’organisation de la moelle épinière.
     
  • Connaissances/notions :
    Le réflexe myotatique est un réflexe monosynaptique. Il met en jeu différents éléments qui constituent l’arc réflexe.

 

Acquis

  • Collège : récepteur sensoriel, effecteur, neurone, nerf moteur, nerf sensitif, centre nerveux (cerveau, moelle épinière), message nerveux sensitif ou moteur, synapse
  • Seconde : message nerveux = trains de signaux de nature électrique

 

Modalité de prise en compte de l'hétérogénéité

  • Fiche aide à la réalisation d’un schéma fonctionnel
  • En cas de difficulté, possibilité de fournir une aide orale ou aide procédurale

 

Aide procédurale possible

  1. Observer au microscope la structure de la moelle épinière et la coupe longitudinale du nerf et comprendre à l’aide des photos disponibles sur le site de l’académie de Rennes.
  2. Débuter le schéma fonctionnel en représentant d’un côté le centre nerveux et de l’autre le muscle.
  3. Interpréter les résultats des expériences de Waller permettant de localiser les corps cellulaires des neurones sensitif et moteur et vérifier cette interprétation grâce à l’observation microscopique de la coupe histologique de moelle épinière.
  4. Schématiser les structures trouvées respectivement dans la moelle, dans le ganglion rachidien et les nerfs.
  5. Localiser les neurones moteurs et sensitifs à partir des observations de Magendie.
  6. Localiser la zone de contact possible entre les neurones moteur et sensitif.
  7. Représenter à l’aide de flèches le sens du trajet du message nerveux.

Remarque : les structures musculaires ne sont ni identifiées ni observées dans cette activité mais les connaissances permettent de les schématiser dans le muscle.

 

Déroulement de l'activité

Après avoir défini le réflexe myotatique et l’implication de la moelle épinière en tant que centre nerveux dans celui-ci, les élèves sont amenés à s'interroger sur les structures nerveuses impliquées et donc le trajet des messages nerveux sensoriel et moteur.

 

Supports d'activité

 

Questionnement

On cherche à déterminer de façon précise le trajet du message nerveux à l’origine du réflexe myotatique.  
A partir de l’interprétation des résultats des expériences de Magendie et de Waller confirmée par  l’observation des préparations histologiques mises en relation avec les informations extraites des sites internet donnés en référence, reconstituer le trajet du message nerveux impliqué dans le réflexe myotatique  sous la forme d’un schéma fonctionnel sur lequel figureront les structures impliquées.

 

Production attendue

 

1. Rédigée de façon manuscrite (schéma) :

Production manuscrite attendue

 

2. Rédigée au format numérique (schéma) :

Production numérique attendue

 

Evaluation possible

Autoévaluation entre binômes en fonction de la vitesse d’exécution de chacun à partir de la comparaison des schémas fonctionnels.

 

Ouverture vers les métiers

Neurologue

 

Proposition de Thierry DARBOUX - lycée Georges de la Tour - Metz



Autres pages dans Activités - TS Obligatoire : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13

 

© SVT Lorraine 2022